lire ce qui n'a jamais été écrit

Lire ce qui n’a jamais été écrit, cette formule empruntée à Hugo Von Hofmannsthal, écrivain né à la fin du 19e siècle en Autriche, est reprise par Emmanuel Alloa dans la traduction française de Gramophone, Film, Typewriter éditée aux Presses du réel en 2018. Friedrich Kittler trace une ligne de force entre les appareillages médiatiques historiques, bien que mécaniques, comme la machine à écrire et l’ordinateur. Ils annoncent les transformations à venir du texte : le statut de l'auteur, les programmes informatiques autonomes qui peuplent le web, l'apprentissage machine, la diffusion massive des informations. Les travaux présentés dans cette publication (conçue et mise en page par un dispositif informatique collectif et partagé basé sur la librairie paged.js), sont un début de réponse, ils sont conçus et programmés par les étudian.te.s de deuxième année de l'École Supérieure d'Art et de Design de Saint-Étienne.