undershoot, données sensibles : chelsea

En septembre 2016, je suis invité par Cindy Coutant à participer à trois résidences dans le cadre du programme <3 de la région Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Poitiers et Limoges).

Undershoot, données sensibles : Chelsea, la première des installations est présentée à Bordeaux par zebra3. Nous avons travaillé avec les logs des échanges de Chelsea Manning et Adrian Lamo, que nous avons réinterprété et mis en scène.

«L’undershoot, en linguistique, est un phénomène de ratage de la
cible articulatoire. Autrement dit, ce qui est prononcé oralement
par le locuteur n’arrive pas à son terme, ni, de fait, jusqu’à son
auditeur (destinataire). Les raisons de l’échec peuvent être nombreuses : paresse articulatoire, bégaiement, acoustique interne et externe, etc., et les conséquences tragiques : entre le locuteur et le
destinataire, une incompréhension totale ou partielle, pour chacun
d’eux un sentiment d’échec, de ne pas être entendu ou compris.»
Extrait du projet Undershoot

undershoot, we whistle and we blow